Back to top

FAQ

FAQ

Qu’est-ce que la technologie ELYSIS™ ? Comment ça fonctionne ?

La technologie ELYSIS constitue la plus grande avancée dans l’industrie de l’aluminium depuis ses débuts en 1886. Elle a le potentiel de réduire considérablement l’empreinte environnementale de l’industrie mondiale de l’aluminium.

La technologie ELYSIS fait appel à des matériaux nouvellement développés qui demeurent stables et ne réagissent pas pendant le processus d’électrolyse. Ainsi, elle élimine toutes les émissions de gaz à effet de serre directement reliés au processus de fabrication de l’aluminium, en plus d’être le premier procédé industriel de l’histoire à produire de l’oxygène en tant que sous-produit.

Quels sont les bénéfices de cette nouvelle technologie ?

Les avantages de la technologie ELYSIS™ sont nombreux :

  • Elle élimine sept autres sous-produits du procédé d’électrolyse classique : les perfluorocarbones (PFCs), le monoxyde de carbone, le dioxyde de soufre (SO2), le sulfure de carbonyle, l’oxyde d’azote, les hydrocarbures polycycliques aromatiques (PAHs) et le benzo(a)pyrene.
  • Elle offre une solution unique pour réduire l’empreinte carbone de nombreux produits utilisés au quotidien, que ce soit dans les domaines du transport, de la construction, de l’électronique ou des biens de consommation. Pensons aux avions, aux bâtiments, aux matériaux de construction, aux voitures et aux téléphones intelligents, entre autres.
  • Au Canada seulement, la technologie ELYSIS pourrait éliminer l'équivalent de près de 7 millions de tonnes métriques d'émissions de GES si elle était pleinement déployée dans les alumineries existantes du pays. Cela équivaut à retirer environ 1,8 million de véhicules de la circulation.
  • Les matériaux à la fine pointe de la technologie utilisés par ELYSIS permettront d’accroître l’efficacité et la productivité des alumineries. Tandis qu’une anode de carbone traditionnelle est remplacée en moyenne tous les 25 jours, les anodes inertes de la technologie ELYSIS™ sont conçues pour durer des années sans devoir être changées.
  • La géométrie verticale unique anode/cathode que l’on retrouve dans la technologie ELYSIS se traduit par une plus grande productivité sur une même surface.
Pourquoi cette innovation a-t-elle le potentiel de révolutionner l’industrie de l’aluminium ?

L’aluminium a toujours été le choix désigné pour le développement de produits écoresponsables en raison de sa légèreté, sa durabilité et son caractère infiniment recyclable. Or, la technologie ELYSIS™ amène les propriétés du métal le plus versatile à un niveau supérieur.

Pour la première fois de l’histoire, deux géants de l’industrie de l’aluminium – Alcoa et Rio Tinto – unissent leurs forces pour faire avancer cette percée technologique et travailler à son développement à grande échelle.

La technologie ELYSIS sera d’ailleurs commercialisée à l’échelle mondiale et pourra être déployée autant dans des projets de modernisation d'alumineries existantes que dans de nouvelles usines.

Qui est à l’origine d’ELYSIS ?

Un partenariat de classe mondiale sans précédent entre deux géants de l’industrie de l’aluminium – Alcoa et Rio Tinto – a mené à la création d’ELYSIS, annoncée en 2018.

Le gouvernement du Canada et le gouvernement du Québec, via la participation d’Investissement Québec, prennent également part à cette révolution industrielle, ayant investi chacun 60 millions $ dans ELYSIS.

Quant à lui, le géant mondial des technologies Apple a facilité la collaboration entre Alcoa et Rio Tinto, en plus d’investir 13 millions $ dans le projet et d’offrir du support technique en continu à l’équipe d’ELYSIS.

Le chef de la direction d’ELYSIS, Vincent Christ, un leader charismatique et expérimenté, possède un brillant parcours de 35 ans dans l’industrie de l’aluminium. Fort de sa vision stratégique, de son bagage académique et de sa vaste expérience en ingénierie, il a dirigé avec succès les départements de R&D et de technologie de Rio Tinto pendant de nombreuses années.

Pourquoi les villes de Montréal et de Saguenay ont-elles été choisies pour établir le siège social et le centre de recherche et de développement d’ELYSIS ?

Le Canada est le 4e plus grand fabricant mondial d’aluminium, avec une production annuelle de plus de 3,2 millions de tonnes de métal gris. C’est également le pays où Alcoa et Rio Tinto Aluminium sont les plus actifs, opérant un total combiné de 10 alumineries, toutes alimentées à l’énergie renouvelable. Au fil des ans, le pays a ainsi développé une expertise reconnue mondialement dans le domaine de l’aluminium, particulièrement au Québec et dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

S’inscrivant dans cette tradition d’excellence, les gouvernements du Québec et du Canada ont offert leur soutien au projet, s’assurant que le développement de cette technologie d’avant-garde et que l’émergence d’une ère nouvelle pour l’industrie de l’aluminium aient lieu au Québec.

Quelles sont les prochaines étapes pour ELYSIS ?

Toute nouvelle technologie se doit d’être peaufinée. La technologie ELYSIS™ a été testée et éprouvée au centre technique d’Alcoa, à Pittsburgh, où elle est utilisée avec succès pour produire de l’aluminium à différentes échelles depuis 2009.

L’ouverture du Centre de recherche et de développement ELYSIS, à Saguenay, dans la deuxième moitié de 2020, sera une nouvelle étape importante vers la démonstration à l’échelle commerciale de cette technologie révolutionnaire.

L’objectif est de compléter le développement de la technologie et de la déployer à l’échelle commerciale d’ici 2024.

Nous utilisons des témoins (« cookies ») afin de vous offrir une expérience optimale et comprendre comment vous utilisez notre site. Si vous êtes d'accord, veuillez cliquer sur le bouton « J’Accepte». Suivez le lien ci-dessous pour accéder à notre Politique de confidentialité, comprenant la politique relative aux témoins, qui explique comment et pourquoi nous utilisons les témoins de manière plus détaillée. En utilisant ce site, vous acceptez notre Politique de Confidentialité et nos Conditions d'Utilisation.
J'Accepte